Pourquoi complémenter le cheval de loisir ?

Par définition, le cheval de loisir travaille relativement peu et ses besoins nutritionnels correspondent essentiellement à des besoins d’entretien ; il en va de même pour ce qui concerne les micronutriments. Les minéraux, les oligo-éléments et les vitamines sont impliqués dans la quasi totalité des fonctions vitales de l’organisme, le calcium, le phosphore et le magnésium étant en particulier indispensables à l’équilibre de l’ensemble du système locomoteur.