Pourquoi complémenter la ration de mon cheval ?

L'élaboration de la ration de son cheval, tout propriétaire est passé par cette étape que le nombre de paramètres à prendre en compte rend compliquée. Une ration qui couvre parfaitement les besoins nutritionnels est pourtant tout aussi importante que l’entrainement pour permettre au cheval d’exprimer tout son potentiel et de donner les meilleures performances. 

 

L’équilibre nutritionnel est atteint lorsque tous les besoins en macronutriments qui apportent l‘énergie et les protéines ainsi qu'en micronutriments (vitamines, minéraux...) sont couverts.

QUELS NUTRIMENTS SONT APPORTES PAR LA RATION ?

Les nutriments se classent dans deux catégories :

- les macronutriments (protéines, glucides, lipides...) structurent et font vivre l’organisme. La macronutrition vise à couvrir les besoins vitaux liés à l’entretien et au travail. L’eau rentre dans cette catégorie.

- les micronutriments (vitamines, oligo-éléments...), dont les apports sont nécessaires en quantités infimes, sont indispensables au bon fonctionnement de l’organisme. Ils permettent également d’améliorer le bien-être et les performances.

L’équilibre nutritionnel est atteint lorsque les besoins en macronutriments et en micronutriments sont couverts.

DANS LA MAJORITÉ DES CAS, LA RATION NE COUVRE PAS TOUS LES BESOINS EN MICRONUTRIMENTS

Le fourrage : des apports incertains

 

Le fourrage joue un rôle majeur dans les apports de la ration. En plus d'être une source essentielle de fibres, il apporte de très nombreux nutriments essentiels au cheval et constitue la base de la ration.

Cependant, la qualité des fourrages est très variable car elle est conditionnée par de nombreux facteurs (variété des plantes, météo, qualité du sol...); les foins récoltés seront donc plus ou moins riches en minéraux et oligo-éléments. Très souvent, la teneur en micronutriments est insuffisante pour couvrir l‘ensemble des besoins du cheval.

 

 

Ne pas confondre aliments industriels et rations complètes

 

 

Les aliments industriels optimisent les apports énergétiques et protéiques. Leur rôle est d'apporter les nutriments nécessaires pour produire une énergie de qualité adaptée à l'activité de chaque cheval. 

 

Or, les apports en micronutriments (minéraux, vitamines,...) restent souvent insuffisants pour couvrir la totalité des besoins.

LES CARENCES PEUVENT ENGENDRER DES PATHOLOGIES

Bien qu’ils soient nécessaires en quantités infimes, la couverture de l’ensemble des besoins en micronutriments est essentielle pour permettre un fonctionnement optimal de l’organisme. Les micronutriments ont un rôle capital et les carences peuvent avoir de graves conséquences sur l’état de santé du cheval.